Le rien n'est pas arrivé là par hasard, il a forcément été créé. Vous connaissez-tous le proverbe: On n'a rien sans rien. Supposons que Dieu était là depuis toujours


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sustenance from the sands et Once Upon a Time in the West

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Title Sustenance from the sands
   Released: 16/10/2017
   Length 00:00:26
   Language English
   Footage Type Animation
   Copyright USGS/contains modified Coperncius Sentinel data (2016), processed by ESA
   Description

   Some 30 years ago, the barren landscape of Saudi Arabia’s Wadi As Sirhan basin looked like any other desert. But over time, satellites such as the US Landsats and Copernicus Sentinels saw the area transform into a vast cropland.


   The fields are fed by fossil water pumped from deep underground and distributed by central-pivot irrigation systems, where long water pipes rotate around a well at the centre, creating the circular features. Created thousands of years ago when the region received more rainfall, these water reserves enable agriculture in today’s desert, but experts say this resource will eventually be exhausted.

http://www.esa.int/spaceinvideos/Videos/2017/10/Sustenance_from_the_sands

ET


   Title Clouds over lava flows on Mars
   Released 16/10/2017 9:00 am
   Copyright ESA/Roscosmos/CaSSIS, CC BY-SA 3.0 IGO
   Description

   Diffuse, water-ice clouds, a hazy sky and a light breeze. Such might have read a weather forecast for the Tharsis volcanic region on Mars on 22 November 2016, when this image was taken by the ExoMars Trace Gas Orbiter.

   Clouds, most likely of water-ice, and atmospheric haze in the sky are coloured blue/white in this image.

   Below, 630 km west of the volcano Arsia Mons, the southernmost of the Tharsis volcanoes, outlines of ancient lava flows dominate the surface. The dark streaks are due to the action of wind on the dark-coloured basaltic sands, while redder patches are wind blown dust. A handful of small impact craters can also be seen.

   The Trace Gas Orbiter, a joint effort between ESA and Roscosmos, arrived at Mars on 19 October last year. Since March it has been repeatedly surfing in and out of the atmosphere, generating a tiny amount of drag that will steadily pull it into a near-circular 400 km altitude orbit. It is expected to begin its full science operational phase from this orbit in early 2018.

   Prior to this ‘aerobraking’ phase, several test periods were assigned to check the four science instrument suites from orbit and to refine data processing and calibration techniques.

   The false-colour composite shown here was made from images taken with the Colour and Stereo Surface Imaging System, CaSSIS, in the near-infrared, red and blue channels.

   The image is centred at 131°W / 8.5°S. The ground resolution is 20.35 m/pixel, and the image is about 58 km across. At the time the image was taken, the altitude was 1791 km, yielding a ground track speed of 1.953 km/s.
   Id 384876
http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2017/10/Clouds_over_lava_flows_on_Mars

RAPPORT DE
Y'BECCA.

Voir le profil de l'utilisateur
Depuis 70 ans, via le CEDUS - leur organisme de propagande, les industriels du sucre pervertissent les pouvoirs publics, médecins et médias dans le seul but de nous faire consommer plus. Enquête sur les pratiques d'un lobby toxique.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé dans un avis de mars 2015 de limiter la consommation de sucres libres dans les aliments à moins de 10% de la ration énergétique journalière et même, si possible, à 5%. 10%, c’est 50 grammes de sucre ou 200 calories pour un adulte et 150 calories pour un enfant....


https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/sucre-et-produits-sucres/sucre/le-lobby-du-sucre

Le sucre est généralement considéré comme mauvais pour la santé ; mais est-il préférable sous une forme plutôt qu’une autre ?

Consommé en quantité modérée à élevée, le sucre (saccharose) favorise les caries, l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, la maladie du "foie gras". C’est pourquoi se sont développé des marchés pour des sucres dits « sains ». Ainsi plusieurs sucres sont souvent présentés comme étant plus sains que le saccharose :

le sucre roux
le miel
le sirop d’érable
le sirop d’agave
le sucre de coco
le fructose

Le problème du sucre

Le sucre issu de la canne à sucre ou de la betterave est une molécule de saccharose formée de deux sucres simples : le glucose et le fructose, associés à part égale. Le glucose a un effet marqué sur le sucre sanguin et l'insuline, ce qui peut contribuer au surpoids, mais le fructose influence peu la glycémie; en revanche, le fructose est métabolisé par le foie et favorise son infiltration par les graisses.
Des sucres sains ?

Le sucre roux est une version riche en minéraux du sucre blanc. Hormis la présence de ces minéraux il a les mêmes conséquences néfastes que le sucre blanc.
Le fructose pur, parfois proposé aux diabétiques car il ne fait guère monter le sucre sanguin, contribue indirectement au... diabète en conduisant au "foie gras", comme on l'a vu. Il ne peut donc être présenté comme un sucre sain.
Le miel est surtout constitué de fructose. Il a donc potentiellement les mêmes désagréments que le fructose; cependant, les données sur ses effets sont contradictoires, certaines études trouvant qu'il pose moins de problèmes que le fructose, du fait de la présence de quantités élevées d'antioxydants.
Le sirop d'érable est surtout constitué de saccharose, avec un peu de glucose et un peu moins de fructose. Il pose à peu près les mêmes problèmes que le sucre.
Le sirop d'agave est un produit transformé, riche en fructose. Il a les inconvénients de ce sucre simple.
Le sucre de noix de coco a à peu près la même composition que le sirop d'érable.

A lire aussi
Le problème avec le fructose
Le fructose attiserait la faim

En pratique

L'Organisation mondiale de la santé conseille aux enfants comme aux adultes de réduire l’apport en sucres à moins de 5% de la ration énergétique totale, soit à 25 grammes (6 cuillères à café) environ par jour. Cette précaution s'applique au sucre blanc comme aux sucres "dits sains". Hormis le miel, qu'on peut éventuellement consommer avec modération, mieux vaut se déshabituer du goût sucré et des sucres ajoutés et consommer les sucres dans leur emballage d'origine, comme c'est le cas avec les fruits - à condition toutefois de les manger entiers et non sous forme de jus !

Lire sur le sujet des sucres : Sucre, l'amère vérité, du Dr Robert Lustig.

Description

Le sucre est dans notre vie. Dès le berceau, dans les biberons, les petits pots. Plus tard, dans les jus de fruits, les aliments préparés, le pain de mie, les biscuits, la charcuterie, les laitages. On l’ajoute au café sans y penser. La vérité, c’est que nous nageons dans une mer de sucre.

Chercheur et clinicien engagé, le Dr Robert Lustig a consacré ces 15 dernières années à faire émerger la vérité sur le sucre : un aliment toxique et addictif dont les industriels et les autorités ont trop longtemps minimisé les effets dévastateurs.

Découvrez :

Comment la phobie des graisses, entretenue par les autorités, a permis la dissémination du sucre dans tous nos aliments
Comment le sucre, en bouleversant les hormones qui contrôlent la satiété, nous fait manger sans faim
Pourquoi le fructose (contenu dans le sucre) est aussi toxique que l’alcool pour le foie
Pourquoi le sucre est la principale cause du syndrome métabolique

Surtout, Robert Lustig propose au lecteur des stratégies scientifiquement fondées pour perdre du poids et retrouver la santé – et ça ne passe pas par moins de graisses !

Son livre change radicalement notre rapport à la nourriture et ouvre la voie à une vie plus saine et plus heureuse.


« Aucun scientifique n’a fait plus que le Dr Lustig pour alerter sur les dangers potentiels du sucre. » – GARY TAUBES, auteur de Pourquoi on grossit

« Un livre brillant, accessible à tous, que devraient lire tous ceux qui se préoccupent de leur santé. » – DR ANTHONY FARDET, auteur de Halte aux aliments ultratransformés ! Mangeons vrai !

RAPPORT DE
Y'BECCA.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum